Edmond Fortier.Fr

       Centre Edmond Fortier

                 QUI EST EDMOND FORTIER ?

Edmond Fortier (1862-1928). Photographe-éditeur.Il a dominé les 30 premières années du XXème siècle pour les cartes postales en Afrique Occidentale Française avec 3.300 cartes originales et 3.320 différents exemplaires réimprimés.   

Né en 1862 dans le département des Vosges, François-Edmond Fortier s’installa à Dakar dès 1900. Il  portait le casque colonial (genre militaire pointu), avait des cheveux presque blancs et une légère barbiche pointue, qui cachait son menton. Il n’était pas très grand.il avait coutume de dire" Le Cantal ? mon berceau..., Dakar mon tombeau !" 

Dès les premières années de ce siècle, il va parcourir tout le Sénégal.

Son premier voyage Guinéen de 1902 ou 1903 sera suivi d’un second au Soudan français (actuel Mali), plus audacieux et beaucoup plus ambitieux , jusqu’a Kankan puis à Bamako, Tombouctou et Kayes à la fin de 1905 ou au début de 1906. 

Il visitera ensuite la Côte d’Ivoire, le Dahomey (Bénin) et Lagos en 1908.

Jusqu’à sa mort le 24 février 1928 il vécut dans son magasin du vieux Dakar à l’angle du boulevard Pinet -Laprade et la rue Dagorne avec ses 2 filles blondes et son "boy Seydou Traore. 

Fortier était un voyageur, photographe et éditeur / fabricant de cartes postales (le plus important d’Afrique de l’Ouest) et avait imprimé "Travaux et tous genres et tous les procédés" au dos de ses photos. au Bénin, en Côte d'Ivoire et en Guinée.En octobre 1905, il effectue un long voyage au Mali le long du Niger. Il a atteint la ville de Kankan en train depuis Konakry (Guinée), puis est arrivé le long de la finale du Niger à Tombouctou. Le voyage de retour remontait à Bamako pour arriver en train en avril 1906 à Saint-Louis (Sénégal).Au cours de ce voyage, il fut l'un des premiers photographes à visiter la région de Dogon dans le Bandiagara. De 1910 jusqu'à sa mort en 1928, il conserve ses 3 300 archives antérieures à 1910, qu'il utilise encore et encore. (réimpressions 3.320) On ne sait pas pourquoi aucune nouvelle image n’a été ajoutée après 1910.Les enregistrements Fortiers offrent une documentation fascinante sur l’Afrique de l’Ouenst de 1900 à 1910. Il s'intéressait au pays africain et à ses habitants comme nul autre.Son travail est régulièrement retrouvé dans des livres et des expositions à travers le monde. On ne sait rien des hauts et des bas de sa famille ou de ses héritiers après son décès le 24 février 1928, ni de ses nombreuses archives de plus de 3 300 négatifs. Les enregistrements de Fortier ont paru de son vivant - avec et sans sa permission - dans des dizaines de livres. Les cartes postales se trouvent chez les nombreux collectionneurs et commerçants et entre autres dans les archives de:

 

Het Musée National des Arts Afrique et Oceanie, 75012 - Parijs; Services Outre Mer. Rue Ordinot, Parijs 
Cartotheek van het klooster van de Benedictin de la Source, Parijs ( 16 );
Filiaal van het archieve d.Outre Mer in Aix en Provence;
Het Nationaal Archief van Senegal in Dakar.
Bron: Raymond Corbey - Wildheid en beschaving;
Philippe David - Inventaire general des Cartes Postales Fortier 1986:1987, 1988;3 dln
Philippe David - Voyage Fortier au Soudan-; Cataloque sur les cartes postales Neudin198

                                      Juli.2019-version 2.0-©1999- by CEF-NLD001705.url: